David Grossman, Hadag Nahash, Ahuva Ozeri — Le chant de l’autocollant (2004)

J’ai déjà parlé ici séparément de David Grossman et d’Hadag Nahash. Sachez que le célèbre auteur et le groupe de rap ont créé ensemble une chanson exceptionnelle : שירת הסטיקר, le chant de l’autocollant. La grande chanteuse et compositrice Ahuva Ozeri [en] participe aussi à cette œuvre en vedette invitée, avec une mélodie jouée au bulbul tarang. Cette chanson est le genre de petite merveille qui sort peu des milieux hébréophones et qui mérite d’être plus connue.

Si vous êtes hébréophone, plutôt que de me lire, écoutez le podcast de Shir ehad (שיר אחד), ce billet n’en est qu’un résumé maladroit. Le chant de l’autocollant, c’est le premier poème de David Grossman, constitué de slogans politiques des années 1990 que les gens collaient sur les voitures. C’est un texte incroyable, un texte génial. C’est un texte violent, dérangeant et très politique. Vous pouvez trouvez la chanson traduite (en anglais) et commentée sur le site Teach Me Hebrew, allez l’écouter et la lire :

https://www.teachmehebrew.com/the-sticker-song-by-hadag-nachash.html

C’est quelque chose non ?

Continuer la lecture de David Grossman, Hadag Nahash, Ahuva Ozeri — Le chant de l’autocollant (2004)