Amos Oz — Soudain dans la forêt profonde (2006)

Perdu sur un flanc de montagne se trouve un village loin de tout. Aucun des enfants de ce village n’a jamais vu un animal de ses yeux, ils sont tous partis dans la forêt une nuit, avant leur naissance. La raison du départ des animaux est taboue dans le village, rares sont les adultes qui en parlent, mais ils mettent bien en garde sur les dangers de la forêt et interdisent strictement d’y aller, surtout la nuit. Ceux qui l’ont fait sont devenus fous.

Continuer la lecture de Amos Oz — Soudain dans la forêt profonde (2006)

Nurith Aviv — D’une langue à l’autre (2004)

langpost28129

Dans ce documentaire de Nurith Aviv, des poètes, écrivains, chanteurs ou philosophes israéliens parlent de leur rapport à l’hébreu alors que l’hébreu n’est pas leur langue maternelle ou la langue maternelle de leurs parents. Juifs, Arabes, tous ayant appris l’hébreu à différentes époques, reviennent sur leur vécu. En quelques minutes, dans un environnement intimiste, Nurith Aviv condense toute la beauté et la violence de la langue, qu’il s’agisse de la langue elle-même ou des idéologies qu’il y a derrière.

Continuer la lecture de Nurith Aviv — D’une langue à l’autre (2004)

Amos Oz — Judas (2016)

Mon compte rendu de ce superbe roman vient d’être publié sur le site Parutions : <http://parutions.com/index.php?pid=1&rid=1&srid=452&ida=18308>. Rendez-vous là-bas pour lire tout le bien que j’en pense ! Sur cette page je note quelques ressources supplémentaires autour du roman.

Continuer la lecture de Amos Oz — Judas (2016)

Aharon Appelfeld — Le temps des prodiges (2004)

À la fin des années 1930 en Autriche, le fils d’une famille juive aisée témoigne à la première personne de son quotidien. Vacances, violon, algèbre, latin, réceptions… toutes ses activités sont ponctuées par la froideur de sa mère et la distance de son père. Ce dernier est un célèbre écrivain, virtuose du dialecte autrichien, ami de Stephan Zweig et admirateur de Franz Kafka.

Continuer la lecture de Aharon Appelfeld — Le temps des prodiges (2004)

Hadar Friedlich — A Beautiful Valley (2011)

%d7%a2%d7%9e%d7%a7-%d7%aa%d7%a4%d7%90%d7%a8%d7%aa-%d7%a4%d7%95%d7%a1%d7%98%d7%a8-%d7%94%d7%a1%d7%a8%d7%98

Hanna est une vieille dame, toujours membre du kibboutz dans lequel elle a passé toute sa vie, après avoir participé à sa fondation. Elle cherche à continuer à y vivre selon les idéaux qui ont motivé sa création : le travail et le partage. Cependant le kibboutz change.

Continuer la lecture de Hadar Friedlich — A Beautiful Valley (2011)

Orly Castel-Bloom — Les radicaux libres (2003)

En chimie, les radicaux libres sont des molécules instables, très réactives et dont la durée de vie est très courte, comme la plupart des personnages de ce recueil de nouvelles, écrit par la géniale Orly Castel-Bloom.

Continuer la lecture de Orly Castel-Bloom — Les radicaux libres (2003)

Ayelet Gundar-Goshen — Une nuit, Markovitch (2016)

Mon compte rendu de ce roman vient d’être publié sur le site Parutions : <http://parutions.com/index.php?pid=1&rid=1&srid=452&ida=18267>. Rendez-vous là-bas pour lire tout le bien et le mal que j’en pense ! Sur cette page je note quelques ressources supplémentaires autour du roman.

Continuer la lecture de Ayelet Gundar-Goshen — Une nuit, Markovitch (2016)

Orly Castel-Bloom — Le roman égyptien (2016)

Mon compte rendu de ce merveilleux roman vient d’être publié sur le site Parutions : <http://parutions.com/index.php?pid=1&rid=1&srid=452&ida=18261>. Rendez-vous là-bas pour lire tout le bien que j’en pense ! Sur cette page je note quelques ressources supplémentaires autour du roman.

Continuer la lecture de Orly Castel-Bloom — Le roman égyptien (2016)

Meir Shalev — Ma grand-mère russe et son aspirateur américain (2013)


Avant toute chose, ne lisez pas la présentation de l’éditeur ou le 4e de couverture si vous comptez lire ce livre en profitant de son suspens : on y explique pourquoi grand-mère Tonia n’a utilisé son aspirateur qu’une seule fois. Et ça, c’est un peu comme si on écrivait le nom de l’assassin dans la présentation d’un policier : ça gâche tout, ou presque. Bref, lisez-moi plutôt. Continuer la lecture de Meir Shalev — Ma grand-mère russe et son aspirateur américain (2013)