Talya Eliav chante Barbara et autres reflets culturels

S’intéresser à une culture, c’est parfois recevoir un miroir de la sienne. D’une certaine manière, les œuvres que j’aborde ici ne sont pas représentatives de la culture israélienne dans le sens où je me concentre sur la création israélienne en hébreu, que beaucoup d’Israéliens ou d’Israéliennes choisissent d’ignorer pour regarder des séries américaines sur Netflix ou lire des polars anglais ou suédois. Pour alimenter ce blog, je parcours les pages cultures de Haaretz et d’Id’iot Aharonot et une bonne partie de leurs articles sont consacrés à des créations internationales, majoritairement occidentales et plus particulièrement américaines.

Cependant, la France est encore présente, dans des traductions littéraires, grâce à quelques films, et encore grâce à ses chanteurs et chanteuses de la génération passée. J’ai ainsi plusieurs fois écouté Brassens, le vendredi après-midi sur la radio de l’armée. Mais je suis vraiment tombé des nues en découvrant le travail de Talya Eliav et ses traductions de Barbara en hébreu.

Compositrice et interprète, Eliav a adapté avec beaucoup de fidélité, dans le texte et dans l’interprétation plusieurs des classiques de Barbara. Je me suis replongé quelques instants dans ces chansons allant du français à l’hébreu. C’est très étonnant, elle arrive à suivre fidèlement le texte tout en collant à la mélodie. Je n’ai, malgré cela, pas l’impression d’entendre exactement le même registre de langue, ni la même poésie, mais je ne suis pas sûr que l’on puisse faire mieux.

a4098539556_10

Écouter Barbara est très dur pour moi. La grande chanteuse me trouble trop. Un de mes amis dit qu’elle a une voix qui semble être continuellement sur le point de s’éteindre. C’est ce que Talya Eliav n’arrive pas à faire. Elle chante merveilleusement bien et respecte avec dévotion toutes les nuances originales, mais sa voix ne porte pas la fragilité effrayante de Barbara.

Curieusement, Talya Eliav m’a permis de mieux découvrir une chanteuse française incontournable, avec ses adaptations extrêmement réussies. Voir comment traduire le français en hébreu est aussi un exercice que j’aime de plus en plus. Bref, n’hésitez pas à vous plonger dans son travail !

Comme je m’éloigne un peu ici du sujet de prédilection de ce blog : la création hébraïque, j’en profite pour faire une ellipse et évoquer rapidement quelques créations israéliennes dans d’autres langues. Honneur au français avec Riff Cohen et son bel album À Paris,

Riff (qui chante elle-même en français en hébreu et en arabe) est ici accompagnée par Yemen Blues qui chante le refrain en arabe. Un artiste que je vous recommande par ailleurs. En parlant des Yéménites, il y a bien sûr les trois sœurs d’A-WA :

Je ne peux pas évoquer l’arabe sans parler des citoyens arabes d’Israël qui s’identifient comme Palestiniens, un bon exemple est cette interprétation d’un poème de Mahmoud Darwish par Amal Murkus :

Restons dans le sémitique avec l’amharique et la pop éthiopienne des années 1960 qui revient au goût du jour grâce aux Éthiopiens comme AvevA :

Revenons à l’indo-européen, le folklore iranien est aussi mis à l’honneur par Maureen Nehedar :

Évidemment, le million de réfugiés soviétiques des années 1990 laissent une trace dans le paysage, façon mauvais garçon :

L’anglais bien sûr est inévitable, mais on peut le trouver chanté avec un accent roumain, comme chez l’excellent Electric Desert :

Certains groupes enfin mélangent beaucoup de ses langues, comme System Ali dont les MC chantent en arabe, en hébreu, en anglais ou en russe :

Israël est un petit pays étonnant sur de nombreux sujets. La diversité et la qualité de sa création musicale est un de ceux qui retiennent le plus mon attention.

Publié par

Nicolas Legrand

J'aime beaucoup la clarinette et l'hébreu. Parfois, je fais de l'informatique en bibliothèque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s