Amos Oz — Soudain dans la forêt profonde (2006)

Perdu sur un flanc de montagne se trouve un village loin de tout. Aucun des enfants de ce village n’a jamais vu un animal de ses yeux, ils sont tous partis dans la forêt une nuit, avant leur naissance. La raison du départ des animaux est taboue dans le village, rares sont les adultes qui en parlent, mais ils mettent bien en garde sur les dangers de la forêt et interdisent strictement d’y aller, surtout la nuit. Ceux qui l’ont fait sont devenus fous.

Deux enfants, Maya et Mati, se demandent ce qui s’est passé, ce que sont devenus les animaux, à quoi ils ressemblent vraiment. Mais comment le savoir ? S’intéresser à ces questions dans le village est socialement réprimé par la moquerie.

Soudain dans la forêt profonde est un joli conte, plein de poésie, de mystères, d’idées amusantes. La méchanceté et la générosité humaines y sont traitées avec simplicité et acuité. Le rythme est posé, très régulier, avec peu d’accélérations ou de ralentissements, l’auteur dévoile les nombreux mystères à petites doses tout au long du récit.

Comme à son habitude, Sylvie Cohen réécrit çà et là légèrement le texte dans sa traduction, ce que je n’aime pas trop d’ordinaire. Cependant, le texte comprend quelques néologismes qu’elle a réussi à très bien rendre en français, et pour cela, je lui lève mon chapeau.

J’aime beaucoup ce petit livre et je le recommande chaudement. C’est aussi le premier livre que j’ai lu en hébreu, en m’aidant d’un dictionnaire et de la traduction. Les champs lexicaux de la faune et la flore y sont très présents, ce qui ne rend pas toujours la lecture facile, mais j’étais ravi et fier d’être capable de suivre cette histoire, écrite par un des grands auteurs israéliens.

Soudain dans la forêt profonde, trad. Sylvie Cohen, Paris, Gallimard, 2006. ISBN : 978-2-07-077696-2. Sudoc.

עמוס עוז, פתאום בעומק היער, ירושלים, כתר, 2005. מסת״ב: 965-07-1340-9. Sudoc.

Publié par

Nicolas Legrand

J'aime beaucoup la clarinette et l'hébreu. Parfois, je fais de l'informatique en bibliothèque.

Une réflexion sur “Amos Oz — Soudain dans la forêt profonde (2006)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s